Interview de Sonia Rameau, fondatrice d'ARTISTICS

LadyPlansEntrepreneuses0 Comments

Sonia Rameau fondatrice d'ARTISTICS

ARTISTICS, galerie d’art contemporain en ligne

Sonia Rameau a lancé en 2013 ARTISTICS, une galerie en ligne d’art contemporain. La plateforme compte plus de 1 000 oeuvres originales (peintures, sculptures, photographies, dessins), réalisées par des artistes, français ou étrangers, émergents mais ayant déjà obtenu une reconnaissance de leurs pairs. Dans cette interview, Sonia Rameau nous explique comment l’utilisation du numérique permet de rendre le marché de l’art accessible à un public très large (que l’on soit initié ou non), d’être plus réactif pour répondre aux questions et attentes des clients et surtout de mettre en valeur les oeuvres et les artistes (exemple : interview vidéo des artistes dans leurs ateliers, vue à 360° des oeuvres, etc.).

Découvrir ARTISTICS

Site web Artistics

© Artistics

LadyPlans : quelle est l’offre d’ARTISTICS?

Sonia Rameau : ARTISTICS est une galerie en ligne d’art contemporain.

Ce projet s’est concrétisé dès lors que j’ai vu naître une convergence entre mes 2 passions: l’Art et le Web. Je suis collectionneuse d’oeuvres d’art et pratique la sculpture depuis plus de 15 ans. J’ai pu côtoyer les différents acteurs du marché de l’art (artistes, galeristes, collectionneurs), ce qui m’a permis de me familiariser avec ce secteur. Parallèlement, j’ai toujours travaillé dans l’univers des start-up. Je considère le digital comme un terrain de jeux fantastique car il est en évolution permanente et offre par conséquent des outils toujours plus innovants.

ARTISTICS propose des oeuvres originales, ou en tirages limités, d’une sélection d’artistes français et étrangers: peintre, sculpteur, photographe, dessinateur. Nous nous adressons aussi bien aux « jeunes » collectionneurs et amateurs d’art qu’aux collectionneurs plus aguerris à la recherche de nouvelles découvertes artistiques.

Lumi Mizutani Prunier de higashiyama II

© Lumi Mizutani -‘Prunier de higashiyama II’

LadyPlans : comment sont sélectionnés les artistes présentés sur ARTISTICS ?

Sonia Rameau : Nous avons pris le parti de présenter une sélection d’artistes car il s’agit, pour nous, d’un gage de qualité. Nous souhaitons faire découvrir des artistes émergents qui ont déjà une reconnaissance par leurs pairs, par exemple en ayant reçu un prix/récompense.

Dans le choix des artistes que nous représentons, nous privilégions la qualité d’exécution de l’œuvre, ainsi que l’originalité dans la démarche et l’utilisation des matériaux ou des techniques. Au delà de ces critères, nous sélectionnons des artistes dont nous avons envie de défendre le travail. Le coup de cœur peut être décisif !

LadyPlans : où en est ARTISTICS aujourd’hui ?

Sonia Rameau : Nous représentons aujourd’hui une trentaine d’artistes, français et étrangers, et proposons plus de 1000 œuvres originales. Concernant les ventes, nous réalisons depuis le début de l’année entre 5 et 20 ventes par mois (à un prix moyen de l’ordre de 2 800 €), ce qui représente une progression de plus de 300% par rapport à 2015.

Marian Foutain - Muse de Bureau

© Marian Foutain – ‘Muse de Bureau’

LadyPlanscomment ARTISTICS se différencie-t-il de ses concurrents ?

Sonia Rameau : Ayant suivi des études à l’Ecole hôtelière de Lausanne, j’ai toujours eu en tête qu’il fallait offrir une qualité de service irréprochable au client. C’est donc notre leitmotiv. Nous nous efforçons d’apporter un conseil personnalisé à chaque contact, de comprendre les motivations et centres d’intérêt de chacun pour accompagner nos clients en toute confiance dans leurs premiers pas comme collectionneurs, et de répondre aux attentes spécifiques de nos clients professionnels, notamment via le lancement prochain d’une offre de location avec option d’achat.

Ensuite, comme évoqué précédemment, nous avons choisi de sélectionner les artistes et de ne proposer que des œuvres uniques ou avec un nombre limité de tirages (pour les photos et sculptures). Un certificat d’authenticité est par ailleurs remis au client lors de l’achat.

Le monde du digital offre une palette d’outils innovants qu’ARTISTICS utilise pour apporter au client le maximum de détails sur l’artiste et l’œuvre: chat instantané pour répondre rapidement aux questions du futur client, interview vidéo des artistes dans leurs ateliers, vue à 360° des sculptures, mise en scène des œuvres dans un intérieur. Nous proposons également un magazine en ligne afin de relayer l’actualité de nos artistes.

Enfin, lorsqu’un client demande à voir une œuvre, nous organisons une visite chez l’artiste, quand cela est géographiquement possible.

LadyPlans : quels sont vos objectifs à long terme et vos principaux projets pour 2017 ?

Sonia Rameau : L’objectif initial et pérenne d’ARTISTICS est d’ouvrir le marché de l’art à un public plus large grâce au numérique. Nous souhaitons proposer un accès moins intimidant à l’art, notamment pour des amateurs qui n’ont jamais poussé la porte d’une galerie.

Pour l’année à venir, nous avons trois objectifs prioritaires. ARTISTICS se doit d’investir davantage les marchés internationaux, en développant des partenariats avec des prestataires du monde l’art. Notre site est disponible en Français et en Anglais depuis sa création. Nous présentons des artistes internationaux. Nous devons continuer à diriger nos efforts marketing vers une clientèle étrangère, par ailleurs souvent moins frileuse à l’idée d’acheter de l’art en ligne.

Nous souhaitons mettre en place des outils technologiques innovants pour rendre la découverte et l’appréhension des œuvres encore plus convaincante.

En parallèle, comme je viens de l’évoquer, nous allons lancer une offre de location d’œuvres d’art avec option d’achat à l’attention des professionnels : chefs d’entreprise, professions libérales…

Ahn Hyun Ju - d13-5

© Ahn Hyun Ju – ‘d13-5’

Votre expérience dans le secteur du digital

LadyPlans : quel est votre rôle au sein d’ARTISTICS ? Quelles ont été vos expériences dans le digital avant ARTISTICS ?

Sonia Rameau : Comme tout chef d’entreprise, j’ai de nombreuses « casquettes »: gestion administrative et financière, relation avec les artistes, les clients, les prestataires… Je suis heureusement épaulée par une équipe formidable.

En ce qui concerne mon parcours avant ARTISTICS, j’ai d’abord travaillé 4 ans dans un grand groupe avant de poursuivre un MBA. En sortant, j’ai eu l’opportunité en 1996 de travailler pour une start-up internet dans le domaine du tourisme d’affaires. Je n’ai ensuite plus quitté le monde des start-ups et de leur financement qui sont étroitement liés et qui me passionnent. J’ai d’abord crée une société de conseil auprès de start-ups internet. J’ai ensuite participé au développement de deux sites internet grand public.

LadyPlans : quels conseils donneriez-vous à une jeune entrepreneure qui souhaite se lancer dans le digital ?

Sonia Rameau : Je dirais à toutes les femmes qui ont un rêve d’oser le concrétiser ! Testez votre idée auprès de votre entourage, intégrez leurs remarques mais n’abandonnez pas pour autant vos convictions. Quand vous élaborerez votre business plan, mettez-vous toujours à la place du client, et étudiez ses caractéristiques. Enfin, entourez-vous des bonnes personnes, celles qui croient en votre projet et qui pourront vous conseiller, vous soutenir, vous alerter sur des problématiques. Montez une équipe de choc, avec des profils complémentaires, dont vous sentez l’engouement. Toutes ces personnes deviendront vos ambassadeurs. En conclusion: le monde digital est agile alors soyez-le également !

LadyPlans : selon vous, quels sont les principaux impacts du digital sur l’industrie de l’Art ?

Sonia Rameau : Le web constitue une porte d’entrée moins intimidante et plus accessible que celle d’une galerie d’art physique, avec un accès 24h/24, quel que soit votre localisation et une transparence sur les prix des oeuvres. Nous pouvons même parler d’aubaine pour les amateurs d’art, peut-être futurs collectionneurs, qui n’osent pas passer par les circuits traditionnels du marché de l’art, malheureusement connu pour son opacité…

Le web offre une visibilité supplémentaire à des artistes talentueux qui n’ont pas toujours accès aux galeries pour exposer. Nous sommes fiers de pouvoir contribuer à la notoriété d’artistes émergents qui choisissent de vivre de leur passion. Croyez-moi, c’est une démarche courageuse !

LadyPlans : quels sont les leviers digitaux que vous mettez en oeuvre pour accroître la visibilité d’ARTISTICS ?

Sonia Rameau : Afin faire connaître nos artistes, nous avons choisi d’utiliser la vidéo, un média populaire qui se partage simplement.

Pour informer nos différents publics, nous assurons une présence active sur plusieurs réseaux sociaux, en français et en anglais: Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest, LinkedIn.

Nous adressons également régulièrement des newsletters à nos abonnés et prospects ciblés sur l’actualité des artistes et de la galerie.

Nous mettons en place des partenariats avec des start-ups ou encore des médias online en lien avec les centres d’intérêt de nos cibles.

Mon engouement pour le digital m’incite à veiller en permanence les avancées numériques, pour pouvoir les intégrer dans nos outils et profiter de nouvelles opportunités de visibilité.

Vos bons plans digitaux perso

LadyPlans : quelles sont le 3 sites web qui facilitent votre vie au quotidien ? 

Sonia Rameau :

  • Google Analytics pour piloter notre activité en temps réel,
  • Mailchimp pour mesurer la réactivité de nos abonnés aux sélections d’œuvres de nos newsletters,
  • Hootsuite pour piloter notre communication sur les réseaux sociaux.

LadyPlans : quels sont les sites de référence sur l’actualité sur l’Art contemporain ?

Sonia Rameau :

LadyPlans : quels sont les comptes que vous suivez sur les réseaux sociaux pour vous tenir informée sur l’Art contemporain ?

Sonia Rameau :  Je me sers principalement de Twitter pour faire ma veille sur le marché de l’art. Les comptes que je suis avec le plus d’assiduité sont ceux de journalistes spécialisées dans le monde de l’art

LadyPlans : quels les sites peu connus sur l’Art contemporain que vous nous recommandez de découvrir ?

Sonia Rameau : J’aime le webzine pluris.fr qui porte un regard toujours curieux et décalé sur deux univers qui me passionnent : celui de l’art et celui des startups.

Je m’intéresse bien sûr à l’initiative achetezdelart.com, qui se donne pour objectif de changer le regard que la majorité des gens portent sur le marché de l’Art et les amener à collectionner. Le site propose notamment un guide d’achat d’œuvres et d’objets d’art sur Internet, qui répertorie les principaux acteurs de l’art en ligne et collecte les évaluations des acheteurs ayant acheté sur chacun de ces sites. C’est quelque chose qui était nécessaire pour montrer le sérieux de la plupart des acteurs de l’art en ligne.

J’aime beaucoup le site independent-collectors.com qui propose de nombreux portraits et interviews de collectionneurs d’art. Je trouve toujours intéressant de savoir quels sont les ressorts et les motivations qui poussent certains amateurs d’art à se lancer dans cette aventure passionnante qu’est la création d’une collection d’art contemporain.

Enfin, je suis abonnée à la newsletter Artips.fr qui permet de découvrir plusieurs fois par semaine une anecdote bien ficelée sur une œuvre d’art.

Pour en savoir plus

Partagez

Envoyez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *